Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 14:00

 

Cœur de Cendres

 

Lorsqu’elle l’a quitté,
Son amour ne fut pas ébranlé,
Mais ses yeux ont pleuré,
Et son cœur en a saigné.

 

Impatience mélancolique,
De son âme défunte,
D’une vie trop cynique,
S’éleva alors sa plainte.

 

Torturé par la douleur,
Il s’endormait dans ces cendres,
Qui emplissaient son cœur,
Et fini par se pendre.

 

MrTimmy

 

Partager cet article
Repost0

commentaires