Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 21:00

Démones

 

Je vous ai toute ouvert mon cœur,

Et les unes après les autres, avec fureur,

Vous m’avez traîné dans le malheur,

Chaque fois je me suis relevé, non sans douleur.

 

Mais la je crois que c’est la dernière fois,

Qu’ai-je fait pour mériter tout ça ?

Je suis à terre, c’était trop sournois,

Je reconnais en vous la sournoiserie d’Alouqua…

 

Votre maîtresse est fière de votre fourberie,

Puisque j’ai fini par sombrer dans la folie.

Il me reste qu’une pensée à l’esprit,

Qui doit me venir d’elle et de son mépris.

 

J’admire avec excitation mon couteau papillon,

Seul moyen de conjurer tous mes démons…

Je l’ouvre et le regarde faire sa dissection,

Sur mon corps dépérissent, prit de convulsion.

 

 MrTimmy

Partager cet article
Repost0

commentaires