Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 10:00

L’amant d’une nuit

 

Lorsque le jour ce lèvera

Je redeviendrais cet inconnu

L’homme que je suis, nue

Sans un bruit partira

 

Te laissant douce et belle

D’un plaisir assouvie

Paisiblement assoupi

Rassasié de cette nuit bien réelle

 

Détaché de toute passion

Pas de mot d’adieu

Pour un câlin fougueux

Pas d’attache, pas de trahison

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - Sexe
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 10:00

Le Bouffon sans Nom

 

Je ne suis pas un homme d’exception

Je ne suis qu’un bouffon sans nom

Le bouffon couché aux pieds d’une princesse

Virevoltant pour l’amuser  sans cesse

De mes cabrioles, de mes mots d’esprit

Je lui abandonne ma vie

Afin que de ses yeux en émois

S’écoulent des larmes de joie

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - Amour
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:00

L’espoir de croire

 

Mon cœur déchiqueté

N’a plus grand-chose à donner

Il est trop usé

La souffrance l’a mutilé

 

Mais il peut encore offrir

Un trésor avant de mourir

 

L’Espoir,

L’espoir de croire

Et je te l’offre, à toi

Dans la plus grande joie

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - Espoir
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 17:00

 

http://la-rose-noir.chez-alice.fr/BlogRoseRouge/Overdose_du_saphir_femme_noir_photo_acidule_belle_femme_noire_charme_charmante_lenita_amon_smile_mrtimmy_poeme_photographie.jpg

Tout droit réservé © MrTimmy & Lenita

 

___________________________________________________

 

 

L’overdose du Saphir

 

Je veux profiter de cet éclat de saphir

Sans scrupule te faire rougir

Pour qu’enfin s’étire

Ce doux sourire

 

Laisse-moi le contempler

L’admirer, le sublimer

Sans cesse l’idolâtrer

 

Laisse-moi le faire vivre

Au point d’en être ivre

Laisse-moi m’en saouler

Laisse-moi m’en droguer

Et que s’achève ma prose

Lors de l’overdose

 

MrTimmy

 

 

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 01:00

Princesse au Paroxysme

 

Il y a des princesses qui s’ignorent

Elles ont tout ; l’âme et le corps

Leurs gestes envoutants

Et le regard captivant

Pareils aux divinités

Au paroxysme de la féminité

 

Il y a des princesses qui s’ignorent

Pourtant  se sont de véritable trésor

Des trésors déroutant

De joyaux étincelant

Qu’on souhaite simplement aimé

Au paroxysme d’un amour enflammé

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - Amour
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 01:00

La vie, la mort…

 

La vie, la mort

Tout se confond éperdument

Un cadavre, un corps

Qui est quoi maintenant ?

A ces mots une main osseuse m’arrache la vie

Mon corps tressaute et frémit

Je m’éveille

Pour un nouveau sommeil

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - La Vie
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 01:00

Débordement

J'aimerais écrire,
J'aimerais décrire,
Je voudrais tant
Reprendre à ce temps
Où nos discutions se croisaient,
S'entremêlaient et divaguaient.
Car seul à ton contact,
En moi résonne l'impact
De cette inspiration
Débordant d'émotion

MrTimmy

Repost 0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:00

Cette bête…

 

J’ai regardé cette bête

Ce que j’y ai vu

M’a fortement déplu

Une aversion

Sans nom

Un dégout

Viscérale surtout

Un haut le cœur

D’une vision qui écœure

Oui, j’ai regardé cette bête

Et je n’y ai vu que mon reflet

 

MrTimmy


Repost 0
Published by MrTimmy - dans Poèmes - Moi
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 00:00

 

Vengeance et Néant

 

Je n’étais qu’un enfant

Et tu m’as détruit lentement

Je n’étais pas très grand

Je n’étais qu’un gosse à ce moment

J’y ai perdu mon âme d’enfant

Je te l’ai fait regretter amèrement

Mais voila qu’à présent

Que ton sang se repent

S’écoule lentement

En moi le néant

 

MrTimmy


Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 00:00

 

Rêverie Enflammé

 

Je désir une charmante Dame

A la peau aussi noire que mon âme

J’en rêve sans dormir

J’y songe à en frémir

Jusque dans l’obscurité

De ce sentiment enflammé

Qui me brûle et consume l’âme

Toi, déesse de mes flammes…

 

MrTimmy


Repost 0

Navigation

Accueil

Collaborateurs

http://la-rose-noir.chez-alice.fr/BlogRoseNoire/ban/facebook.png

Rose Noire