Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 19:00

Lâcher prise.

 

Parfois il faut savoir abandonner. Parfois il faut savoir juste laisser aller. On peut se prendre des murs dans la gueule, sans broncher, se relever et chercher quand même à passer à travers cet obstacle. On peut. On ne réussie pas pour autant. Derrière le mur on se dit qu’il y a surement quelque chose de magnifique, qui mérite qu’on se damne pour le voir. Ne serait ce que pour un moment. Alors on essaye, encore et encore. On échoue pourtant.  Alors abandonner reste la plus sage des décisions. Renoncer à cette route bloquée, inaccessible paysage.  La témérité est une chose, la bêtise en est une autre. Et on a beau être con, on aboutie tout de même à un résultat identique ; on abandonne. La seule différence, c’est qu’on est à bout de souffle et mutilé de nos tentatives dans l’un des deux cas…

 

MrTimmy

Repost 0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 20:00

Le Damier

 

Coincé au bord du damier, le Roi attend patiemment sa dernière heure. Le sang de ses pions ruisselle au pied de la Tour qui fut autrefois un rempart de protection. Le roi distingue encore dans la boue et le sang, les fers des cavaliers ayant écrasé l'un après l'autre ses frêles remparts. D'un visage impassible il regarde les deux fous de la Dame, le narguant de loin de leurs pirouettes. Cabriolant dans les restes putrides des ennemies vaincus, les fous n'en perdent que plus la raison, s'esclaffant dans les boyaux et tripes.  La fin est proche, il le sait. La Dame approche, l'échec est cuisant. Aujourd'hui c'est la défaite, mais demain, oui demain, il renaitra, et cette bataille reverra le jour...

 

MrTimmy.

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 01:00

Le démon du jeu

 

J’ai toujours eu le démon du jeu. C’est plus fort que moi. Quelque soit le jeu, l’enjeu, les risques j’ai ce besoin de me lancer dedans, dans ces défis toujours plus grand. J’augmente toujours les mises et corse les règles. Jouer. Qu'importe ce que cela puisse me coûter. Lorsque je sais que je vais gagner, l’intérêt s’amoindrie et une nouvelle règle sort pour raviver l’envie.  L’excitation monte alors en moi et le démon  jubile, m’incitant à jouer et à parier toujours plus.   Alors je joue, encore et encore, jusqu'à parier sur ma propre mort.

 

MrTimmy

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 16:00

 

Le présent livre

 

Aujourd'hui, je referme l'agenda de mon passé. Peines et douleurs écrasées lorsque l’épaisse couverture se referme. C'est du passé je ne peux plus rien y changer mais j'ouvre un grand cahier pour y coucher mon présent. Je vais y inscrire mes joies et mes rires, mes petits comme mes grands bonheurs. Je n'y fais aucune place pour la tristesse et les pleurs. Aujourd'hui je suis moi, je sais ce que je veux et ce que je ne veux plus. Je ferme la porte au négatif, il n’a aucune place dans ma vie. Je veux vivre et être heureux. Alors j’ouvre ce livre, ce beau livre. Je trempe ma plume et….

 

 

 

 

Je pose ma plume et referme ainsi l’ouvrage; encore un livre qui restera vierge…

 

MrTimmy

Repost 0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 00:00

Le Saboteur

 

J'ai ce besoin de détruire ce qui m’entoure. Ce n'est pas parce que c'est plus facile que de construire, non, car en vérité construire n'est pas bien compliqué non plus. C'est d'entretenir qui est complexe, et totalement impossible quand on voit les choses en grand. Alors je détruis. Je détruis ce qui me lie aux autres sans vergogne. Je sabote les fondations même de toute relation, afin que celles ci s'écroulent et que dans ces amas ne puisse rien en ressortir; ni bon, ni mauvais. Je ne suis qu'un saboteur, et c'est la seul chose que je sais faire sans erreur...

 

MrTimmy

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 11:00

                On pense parfois au passé, en ce demandant ce qui se serait passé en remplaçant un "oui" par un "non", en prenant l'autre choix, en ayant fait l'erreur de ne pas en faire... Oui il nous arrive tous d'y songer, comme il nous arrive de nous demander, si notre futur sera notre passé...


MrTimmy

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:00

Je menais le bal d’une conversation avec la satisfaction d’une certaine forme de perversion et de sadisme mélangés, je dois bien le confesser, lorsque mon amie ma subitement pris au dépourvu… "N’as-tu pas peur à force que les gens se lassent de toi ? Tu ne parles jamais de toi, tu ne te dévoiles pas un seul instant… " Ces mots ont été saisissant, et je n’ai sus que répondre… Se n’est que des semaines plus tard que j’ai su lui répondre. La réponse était pourtant évidente : non. Non, les gens sont décevants. Je préfère qu'ils se heurtent à cet épais mystère,  s’en déçoivent et abandonne plutôt qu'ils ne me déçoivent. Et si jamais malgré tout ils persévèrent, s’ils s’acharnent, alors je verrais en eux le mérite… le mérite que je finisse par être déçu de leur personne.

 

MrTimmy

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 11:00

Pourquoi aimer tant les questions… pourquoi poser des questions lorsqu’on a les réponses ? Enervé, c’est ce qu’on ma poser comme question… Tout simplement parce que là personne à qui je pose les questions connait déjà toutes les réponses, juste qu’elle en ignore encore les questions…

 

MrTimmy

Repost 0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 11:00

Pourquoi. Oui, pourquoi ? Je pose toujours cette question à la réponse de la question précédente, et avec d’autant plus d’avidité lorsque la réponse donnée semblait complète pour mon interlocuteur. Il est amusant de voir le résultat ; la personne se rend compte que sa réponse n’était qu’un évitement de ce qu’il est, de ce qu’il ressent. Et que mis face à cette vérité, il en est profondément mal à l’aise. La question est de savoir lorsque sa sera vous mon interlocuteur si vous serez mal à l’aise vis-à-vis de moi, ou de vous-même…

 

MrTimmy

Repost 0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 11:00

Le premier qui parle est souvent celui qu’on écoute. On se fait bien souvent son idée avant même que la seconde n’est put donner son opinion. On la juge, on ne souhaite même pas l’écouter. Et pourquoi ? Parce que ses actes nous semblent odieux ? Ou ne serait-ce pas simplement la facilité que de choisir un camp plus facilement. Il est tellement plus simple de choisir son camp lorsqu’on n’a pas tout les éléments, il est si simple car d’un coté il y a le bien, et de l’autre le mal. C’est bien souvent la peur qui nous dicte cela. La peur d’entre voir simplement que tout n’est pas si simple… qu’il n’y a peut être pas de camp à choisir. Ne blâmez jamais une personne qui vous juge et qui vous renie après avoir entendu les deux parties, car lui seul est à même de faire son choix et sa propre opinion. Non ne le blâmer pas, car peut attendent de connaitre les deux versions des faits pour juger.

 

MrTimmy

Repost 0

Navigation

Accueil

Collaborateurs

http://la-rose-noir.chez-alice.fr/BlogRoseNoire/ban/facebook.png

Rose Noire